• et puis rien

    Il fait jour . Et chaud.
    Le monde est humide et rouge sang.
    Moi non.
    J'avance, nochalante parmis les cadavres.
    Des centaines de visages défaits sont tournées vers moi.
    Un peu de décence!
    Leurs yeux vides d'expressions me fixent.
    Qu'attendez vous donc de moi?
    Je ne suis pas là pour vous secourir.
    Je sue et pleure un sang noir. Liquide. Si liquide.
    Le reprendre.
    je l'avale. C'est le mien. Il n'est à PERSONNE d'autre.
    Non! Ne me prenez pas mon sang! Vous prendriez mon âme!
    Mon âme?Quelle âme?
    -Tu n'es rien toi qui crois être tout.
    Je suis!J'existe!Je le sais, je le sens!
    Il fait nuit.
    Je meure?
    Déjà? Pourquoi?
    C'était si bref...
    je suis déçue, je voyais ça plus...plus...cérémonieux...
    Mais j'ai juste mal.
    Un peu peur de cette chute dans le néant.
    Mais je l'ai méritée.
    je m'en vais rejoindre cette masse de corps.
    Un de plus, ca ne change rien.
    Ni pour moi, ni pour les autres.
    Je l'ai bien méritée.

    Avina


  • Commentaires

    1
    moi
    Vendredi 18 Mars 2005 à 07:31
    ...
    Agréable passage sur ton blog avant de partir en cours, je me retrouve dans l'ambiance avant d'y être.. bonne journée.
    2
    avina
    Vendredi 18 Mars 2005 à 17:16
    toi
    merci pour le compliment. Passe toi aussi une bonne journée, et qui sait, peut être même plein de bonnes journées lol
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :