• le Marchand de Mort

    Il était vaillant, le marchand de Mort.
    Fier, droit comme un i, il parcourait le monde en quete de nouvelles âmes...
    Mais il était dépassé, le marchand de Mort.
    On n'avait même plus besoin de lui...
    Et pourtant il continuait a scruter le monde avec un regard d'espoir.
    Parce qu'il était courageux le marchand de Mort.
    Là où il passait, on ne l'avait pas attendu.
    Un peu désemparé, il insistait pourtant.
    Il espérait bien que les humains arrêtent de faire son travail.
    Mais ils arrêtaient pas, eux, ceux a qui ils devaient prendre la vie.
    On aurait pu croire que leurs massacres, leurs suicides, le reste (...) l'aidaient...
    Mais non, le marchand de Mort en avait trop...
    Il ne savait plus.
    Il était dépassé,  dépassé et ébahit.
    A ceux qui le redoutait avaient fait place ceux qui ne l'attendait pas, ou plus.
    Trop pressés d'en finir.
    Il était toujours vaillant, le marchand de Mort.
    Toujours vaillant mais un peu usé.
    Des âmes a ne plus savoir qu'en faire...
    Oh, bien sur, il en avait vu d'autre...
    Toujours fier, beaucoup moins droit, il s'acharnait.
    Attendre la fin de cette folie destructrice.
    Pas de fin pourtant.
    Découragé, il a fini par disparaitre, le Marchand de Mort.
    Plus rien a réguler. Plus personne à sauver.
    Des morts par milliers.
    Plus de boulot.
    Il a peut être fini par se tuer, le Marchand de Mort.
    De désespoir. Comme beaucoup.

    Avina


  • Commentaires

    1
    revek
    Mercredi 23 Février 2005 à 19:01
    J'aime
    J'aime bien ton texte. Petit bonjour en passant...
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :